Le budget municipal

Chaque année, la mairie doit déterminer son budget, qui prévoit les recettes et les dépenses, en accord avec :

  • les priorités de la politique municipale,
  • les finances de la commune,
  • l'obligation d'équilibrer les comptes.

L'élaboration du budget est un acte fondamental :

  • il autorise juridiquement la commune à percevoir des recettes et à engager des dépenses,
  • il est un outil de contrôle qui permet de suivre la gestion communale.
Les recettes

Les recettes de la commune ont 4 origines différentes :

  • la fiscalité,
  • les dotations de l’État,
  • les emprunts et les revenus divers (logements, cantine, garderie, location de salles...)

L’État reverse à chaque commune une somme d'argent évaluée en fonction de différents critères dont celui de la population. L'aide principale s'appelle Dotation Globale de Fonctionnement (DGF). Par solidarité nationale, les communes pauvres reçoivent proportionnellement plus que les communes riches. On appelle cela la péréquation.

Les dépenses


Les dépenses de fonctionnement regroupent :

  • les salaires et charges sociales du personnel employé dans les différents services,
  • l'entretien des rues, des espaces verts et des bâtiments publics (nettoyage, chauffage),
  • l'achat de fournitures diverses,
  • les charges liées à l'action sociale et à l'enseignement,
  • les subventions versées aux associations,

Les dépenses d'investissement permettent :

  • les achats de terrains ou de bâtiments,
  • la construction d'équipements comme une médiathèque, une piscine ou une station d'épuration,
  • l'achat de matériels.

Le remboursement des emprunts comprend :

  • le capital à rembourser,
  • les intérêts.

[source Votre commune éditions Prost]